Le retour de la coupe

Celui avec ma tête en échec.

coupe

J’ai envoyer valser la f*cking pilule. Les essais bébé ne sont pas encore au planning. Mon corps, mon couple, ma fille, mon boulot et moi avons besoin de récupérer et de prendre du temps pour nous. Biquet et moi rêvons d’un p’tit deuz mais pas pour tout de suite. Non, si j’ai arrêté la pilule c’est qu’elle était en train de foutre en l’air mon allaitement (et un peu mon couple).

Reprenons au début.

3 semaines après l’accouchement, suivant sagement les instructions de la doc, je reprends pour la première fois depuis 8 ans cette %@# pilule. Il s’agit d’une version progestative microdosée à prendre en continu. Après avoir galéré pour tomber enceinte, je vis mal la reprise non prévue d’un contraceptif. Très vite, je ressens une boule de nervosité à l’estomac, je chiale pour un rien, sans raison apparente. Comme je suis bien drillée, je mets tout ça sur le compte de … « c’est dans la tête ma p’tite dame ».

Pendant ce temps, la petite grandit mais ne diminue pas le nombre de tétées journalières. On se dit qu’elle est bien régulière et surtout qu’il y a ces fameux pics de croissance. Je n’arrive plus à tirer mon lait (10ml en 30 minutes, ça compte ?). On se dit que ça doit être la fatigue. Moi qui espérais continuer à allaiter à la reprise du travail, je commence à douter.

Mercredi dernier, je vois le doc. Je lui dis que tout va bien avec cette f*cking pilule au niveau effets secondaires et de l’allaitement (ben oui, tout est dans la tête pour moi, suivez la logique…). Le doc McGentil me « libère » de toute contraception (voir ici). Ouf, je vais enfin pouvoir mieux vivre la prise de la pilule et arrêter d’inventer des faux effets secondaires dans ma tête (ok, j’avoue que c’est pas tout clair mon raisonnement). Et pourtant, la boule à l’estomac est encore là. En parallèle, la petite diminue de moitié la durée des tétées, en augmente le nombre et surtout s’énerve au sein. Il y a manifestement quelque chose qui cloche autre part que dans ma tête.

En accord avec Biquet, je décide d’arrêter la pilule. 72h plus tard, la boule de nervosité a disparu, j’ai une nouvelle montée de lait canon (à moi les seins en béton), la petite espace de plus en plus les tétées qui ont repris leur durée habituelle et… à moi le retour des règles (de privation, le retour de couche c’est a priori pas encore pour maintenant) et de la coupe !

Ca faisait presqu’un an que je l’avais remisée au placard. La dernière utilisation remontait à l’échec de Yack Ier. Une petite appréhension plus tard (oui oui, même une utilisatrice longue durée peut craindre de se ventouser l’intérieur), tout roule entre ma coupe et moi. Nous avons même survécu sans aucune fuite aux séances de kiné en mode « serrer – relâcher le périnée ». N’en déplaise à la secte des tampons, J’<3 ma coupe 🙂

 

Publicités

37 réflexions sur “Le retour de la coupe

  1. Mademoisellekattend dit :

    J avais lu que cette pilule diminuait la lactation c est pour ça que je l avais refusé. Je l avais ensuite prise à la fin de l allaitement car elle est bien pour l endometriose : +3kg, un moral bof, absence de libido . C est dingue comme ça peut jouer sur beaucoup de chose !

    J'aime

  2. ptbichon dit :

    C’est sûr que la pilule c’est pas anodin. Ça tue la libido. Pour l’allaitement pourtant les micro-progestatives sont celles qui ont le moins d’effets secondaires. Mais je garderai en tête ton expérience si un jour une patiente m’en parle.
    Gros bisous.

    Aimé par 2 people

  3. titpouce dit :

    Ah ben ça, je plussoie, cette pilule c’est de la grosse merdouille !! Je chialais aussi tout le temps, des idées noires, même une fois ça m’est arrivée de me dire que je servais à rien et que ça serait mieux pour Loulou et Poucinette que je me foute en l’air sur la route o_O !!! Là j’ai réalisé que ça n’allait pas du tout, que ce n’était pas moi, impossible moi qui suis si joyeuse d’habitude d’avoir de telles pensées. Et j’ai cherché sur internet les effets secondaires de cette pilule, tout venait d’elle. Dès que je l’ai arrêtée je me suis sentie vraiment mieux, me suis retrouvée 🙂 et Loulou aussi, du coup !

    J'aime

  4. julys974 dit :

    Euh… On m’aurait caché certaines choses…? C’est quoi « se ventouser » ??? 😮 Dois-je m’inquiéter? J1 a débarqué hier et j’ai ressorti aussi la mienne !! On est synchro: yeaaaah !!

    J'aime

  5. Plume dit :

    J’ai jeté ma coupe. Elle s’est décolorée et j’ai 40 piges, eu une césa donc je ne sais quelle taille choisir… Mais je pense à en reprendre une car je réagis de plus en plus mal aux serviettes hygiéniques.

    J'aime

    • Biquette dit :

      Et bien, j’ai plus de 30 ans et une naissance via césarienne au compteur aussi. Mes petites coupes (XS, S et M de MeLuna) me conviennent toujours. Je n’ai pas l’impression que l’âge compte malgré ce qu’on lit souvent sur les sites des fabricants. Les naissances via césarienne n’ont pas d’impact non plus. Du coup, je te conseillerais de garder la même marque de coupe si elle te convenait. Quant à la taille, j’ai toujours adapté à mon flux plutôt qu’à mon âge ou mon historique.

      J'aime

  6. Melsailor dit :

    J’ai eu une illumination grace a toi, je comprend mieux pourquoi j’ai arrêté l’allaitement. Toujours cette impression que la petite restait au sein indéfiniment sans jamais être rassasié, avec un allaitement qui m’angoisse a chaque tétée, et la boule au ventre tout le temps. Ceci explique cela.
    Moi aussi j’ai finie par arrêté cette pillule de malheur, j’avais pas fait le rapprochement avec le mal être que je ressentait avant. De tout facon il nous aura fallu 6ans passé pour la première donc je doute que le miracle se produise pour avoir numéro sans PMA.
    Pour la cup je viens de me convertir, j’attends mon achat. Par contre je ne suis pas sur de la taille. On verra bien.
    Bonne continuation 🙂

    J'aime

    • Biquette dit :

      Ici, elle faisait des tétées de plus en plus courtes et de moins en moins espacées, je n’en pouvais plus. Depuis quelques jours après l’arrêt de la pilule, plus aucun souci et elle fait même ses nuits! Je ne comprends pas qu’on ne nous informe pas plus de ce possible effet secondaire et surtout qu’on nous « impose » (pas exactement mais presque quand même) cette contraception après des parcours pourtant parfois si longs.
      Je te souhaite le plus beau des miracles 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s